Objectif « un salarié pour un résident »

L’EHPAD Cité St Joseph de Plaisance n’était pas le seule ce mardi 30 janvier à manifester son mécontentement. Les syndicats et la direction appelaient à un mouvement au sein de l’établissement, soutenu par des résidents et leur famille, informés des raisons de ce mouvement.

L’ensemble des professionnels souhaitent montrer à l’opinion publique que la souffrance du personnel, et par là même des personnes âgées et leur famille n’est plus acceptable.

L’objectif exprimé par Dominique de Villepin en 2006 dans le « Plan Grand Age » de l’époque, d’atteindre « un salarié pour un résident » doit, dès maintenant, être mis en place.

A la Cité, le Directeur a évalué le montant qu’il faudrait pour atteindre cet objectif. Actuellement, le prix de journée est de 118 € par personne et par jour. Le résident participe pour 60 €. Pour arriver à 1 salarié pour 1 résident, l’établissement devrait avoir un prix de journée de 150 €. Bien sûr, ce ne doit pas être au résident à payer la différence. Le mouvement demande que ce soit la solidarité nationale qui participe à l’effort, comme la CSG ou ce fameux jour de solidarité, qui rappelons-le, n’est pas entièrement consacrée aux personnes âgées. Ce montant de 150 € est à comparer aux 250 € que reçoivent en moyenne les établissements accueillant des personnes handicapées. Ce n’est donc pas inatteignable.

Alors, pour nos ainés, soyons tous concernés, car nous avons tous dans nos familles une personne en âge d’aller en maison de retraite.

Le départ de Sœur Mariam

 

Départ d’une religieuse vers d’autres horizons

Jeudi en fin de matinée la maison de retraire Cité Saint Joseph de Plaisance célébrait le départ de Sœur Mariam vers d’autres horizons.

Après avoir passé un peu plus de six années à Plaisance elle retourne en Italie, dans une maison de retraite pour les sœurs de sa communauté, de la congrégation des sœurs de Notre Dame du Bon et Perpétuel Secours.

Une cérémonie a eu lieu à 11 heures à la chapelle des sœurs en présence de l’évêque, Monseigneur Gardes, suivait un apéritif avec les résidents au moment du repas de midi.

Article de  Marcel Lavedan (Le journal de Gers)

Monseigneur Maurice Gardés

Monseigneur Maurice Gardés

prend son bâton de Berger…..

IL vient en Rivière Basse ..

et vous invite à une rencontre conviviale  n’hésitez pas à venir suivant votre situation !

P1000790.JPG

Mercredi 5 avril  2017

A 15 H 00 A la cité Saint Joseph

L’évêque du diocèse d’Auch célèbrera une messe

A 16 h 00 dans la salle d’animation  de la cité Saint Joseph

à 20 h 30 à Plaisance

salle des associations rue Armagnac rencontre des employés ADMR, CIAS, ADOM trait d’union et d’organismes du même type

 

Résultat de recherche d'images pour "monseigneur gardes"