Tous en bleu

Le 2 avril, c’est la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme . L’autisme est un handicap qui concerne 1 personne sur 100 dans le monde. Chaque année en France 7 500 bébés naissent autistes.

Il y a 700 000 personnes autistes en France dont 100 000 enfants.

Ce jour-là les personnes qui veulent montrer qu’elles sont solidaires avec les personnes autistes s’habillent tout en bleu car le bleu est la couleur que préfèrent les personnes autistes.

Tous en bleu a la Cité St Joseph

Pendant longtemps en France on n’a pas compris ce qu’était l’autisme. Du coup, on ne s’est pas intéressé aux enfants autistes et souvent, ils n’ont pas pu aller à l’école. Or, si on ne va pas à l’école, on ne peut pas travailler plus tard. Beaucoup d’adultes autistes ont ainsi été exclus de la société et certains ont même été attachés sur des lits dans des hôpitaux.

Aujourd’hui, on s’intéresse enfin à cet handicap et à ses conséquences sur la vie de ces personnes. Des adultes autistes témoignent par exemple de ce qu’ils ressentent ou de la façon dont ils fonctionnent. Les parents se sont aussi mis en colère et ont tout fait pour que leurs enfants puissent aller à l’école.

Pour que les choses changent, le gouvernement a lancé des plans d’action que l’on appelle les plans autisme afin que les médecins reconnaissent mieux les signes du handicap, qu’il soit plus facile de trouver des spécialistes pour aider ces enfant et que ceux-ci puissent aller à l’école comme les autres grâce à des personnes qui les accompagnent en classe comme les auxiliaires de vie scolaire.

Les personnes autistes ont les mêmes droits que les non-autistes. Grâce à leur façon différente de voirleur environnement et de le ressentir, ils apportent également beaucoup au monde. Par exemple Greta Thunberg, l’adolescente suédoise qui manifeste pour protéger notre planète est autiste. On pense aussi que beaucoup d’inventeurs célèbres ou de grands artistes étaient autistes.