ANIMATIONS

Atelier pâtisserie du 18 avril 2017

Fabrication de brochette aux fruits

MARDI GRAS 2017 à la cité st Joseph

Fête des mères à la cité

Spectacle tour de chant et de ventriloquie

Avec ANNE DI CARO

 

 

 

 

 

Création d’un « jardinous »

Pour célébrer le printemps et la fête des mères , fabrication d’un jardin à hauteur et plantation de plantes aromatique.

ATELIER CREPES DU 14 juin 2017

Sandra et Laura nos deux stagiaires en pleine cuisson des crêpes

Helene et Laura

Christiane et Dédé ont fait un pas de danse pendant la cuisson des crêpes

Barbecue d’été

Jeudi 17 Aout 2017

REPAS SOUS LE SOLEIL DE LA CITE SAINT JOSEPH

Avec la Participation des résidents et de toute l’équipe pour partager un moment estival au sein de la maison, dans le cadre verdoyant de notre cité.

 

 

 

Petit moment de danse espagnole 

 

 

 

 

 

 

Les cuisiniers en plein travail

 

Mr Delor en plein service de l’apéritif

Petit pas de danse après le repas avec le directeur.

 

 

 

 

 

 

 

IMGP5835.JPG

Belle animation que celle de ce barbecue d’été organisé jeudi à la maison de retraite Cité Saint-Joseph

Pendant que les résidents s’installaient à l’ombre des arbres ou des deux barnum saucisses et ventrèches étaient cuites de concert .

Résidents et personnel ont partagé ce moment de convivialité ce qui a fait qu’il y avait une centaine de personnes à table simultanément

IMGP5839.JPGIMGP5838.JPG

 

 

 

 

 

Le dernier repas grillade de la saison estivale

Le Mardi 5 septembre 2017 a eu lieu notre dernier repas grillade entre amis.

Un instant de partage autour de la plancha très appréciés par les résidents

          Avec l’équipe d’animations Frédérique et Thierry

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Animer, c’est donner une âme à l’établissement, du mouvement et du sens à la vie.

Ainsi, animer touche à l’image de la structure d’accueil, à la dynamisation des résidents et à la responsabilité de tous les services.

L’animation comprend une notion de respect du désir et de l’histoire de chacun en intégrant une notion de partage, de communication, de rencontres individualisées et collectives. Elle donne du sens à la vie et permet un accompagnement. Elle accorde avant tout une reconnaissance de la personne, actrice de sa vie.

L’animation est régulièrement remise en cause. Elle évolue en fonction du public rencontré, de son autonomie ou non, des cultures et des modes de vie de celui-ci.

L’objectif central est la recherche d’une qualité de vie indispensable pour contribuer au bien-être des personnes âgées en créant ou en développant du lien : entre les résidents, avec l’extérieur, avec les familles.

Les activités découlent d’objectifs précis liés au projet de vie de notre établissement :

Connaître le nouveau résidant pour proposer des activités adaptées en tenant compte de ses habitudes, de ses goûts et faciliter l’émergence de désirs,

Maintenir les liens sociaux externes et internes pour éviter l’isolement et le repli sur soi,

Valoriser les personnes à travers leur vécu, leur savoir pour les inciter à participer, à se responsabiliser,

Renforcer le sentiment « d’être utile » et encore « capable de faire »,

Conserver l’envie de faire des projets,

Entretenir une activité physique et intellectuelle pour préserver l’autonomie,

Conserver ou acquérir des repères,

Favoriser l’expression, l’écoute,

Provoquer des moments de plaisir, de convivialité,

Garder sa personnalité, son identité, sa dignité.

 

Ainsi, notre projet d’animation consiste à proposer des activités de groupe généralistes ou adaptées.

La population de l’établissement change, la dépendance s’accroît, le stade de développement de certaines pathologies évolue. L’établissement accueille également des résidents dans le cadre de l’accueil temporaire.

Notre projet d’animation doit donc également évoluer et nous devons travailler en amont sur la constitution des groupes, la création d’ateliers spécifiques et adaptés,… Ainsi, l’animation doit être issue d’un travail en collaboration avec les animateurs, le médecin coordonnateur, la psychologue de l’établissement, la psychomotricienne et l’infirmière référente. Cette réflexion interdisciplinaire permettra de proposer des activités spécifiques pour des groupes plus restreints et plus homogènes en terme d’attentes.